THD

Dans le premier épisode d’une série documentaire sur les affaires de malversions et d’abus de pouvoir de Ben Ali, diffusé sur la télévision nationale 1, un ancien directeur des services secrets tunisiens a révélé que Zaba a dédié tout un bâtiment à Carthage à l’écoute téléphonique et satellitaire.

D’après cet ancien directeur des services secrets, 600 ingénieurs veillaient à surveiller les communications téléphoniques des Tunisiens ainsi que les communications satellitaires depuis et vers la Tunisie.

Sans avouer clairement que ces mêmes 600 ingénieurs avaient aussi en charge l’espionnage du Net, l’ex-directeur des services secrets tunisiens a toutefois révélé que ce service faisait appel à des langages de programmation développés par Israël. Quant au matériel, c’est plutôt l’Allemagne qui en fournissait. Toujours selon ses dires, les USA via leurs services secrets (CIA) aidaient logistiquement ce service d’écoute avec des codes d’accès facilitant les opérations d’espionnage sur les Tunisiens.

En contrepartie, Zaba faisait remonter à ces trois pays des informations jugées importantes pour ces trois ‘partenaires’ dans le monde du spy.

W.N

Laissez votre commentaire sur le forum