THD

En direct de Barcelone : Les marques de voiture envahissent le Mobile World Congress 2016Durant cette édition du Mobile World Congress (MWC), qui se déroule du 22 au 25 février 2016 à Barcelone, Espagne, les objets connectés n’ont jamais pris une aussi grande place dans les différents stands comme cette année. Pratiquement aucun Hall sur les 9 n’avait pas au moins un stand mettant en avant des solutions d’objets connectés. On citera à la volée les binoculaires pour la réalité virtuelle, les bagues et bracelets connectés, les stations de bus connectées et les voitures connectées.

D’ailleurs, cette année a été marquée par la présence exceptionnelle de pratiquement de toutes les marques de voitures soit via des stands d’autres marques (fournisseurs de solutions logicielles comme Oberthur Technologies pour le cas de Mercedez Benz, des fournisseurs de solutions de e-paiement comme Visa avec Honda ou des opérateurs télécoms comme Vodafone avec BMW) ou avec des stands propres comme c’est le cas de Ford et de Nissan.

BMW chez Vodafone

BMW chez Vodafone

Justement, à propos de ce sujet des voitures connectées, Ericsson était pratiquement la première à présenter un prototype de ce concept avec Volvo et ce, depuis déjà 3 ans. Et chaque année, ce prototype évolue. Avant, c’était un simple envoie des infos en temps réel sur l’état de la voiture au concessionnaire pour prévenir une panne. Puis, c’est devenu le concept d’une voiture qui, interconnectée à la maison, envoie sur le tableau de bord des notifications au conducteur qu’il est proche d’un supermarché, l’invitant, ainsi, à acheter du lait si le réfrigérateur en manque.

Mais cette année, c’est carrément la voiture avec pilote semi-automatique qui a été dévoilée. Une fois à bord, le conducteur n’a pratiquement rien à faire à part communiquer la destination. Le fauteuil, la hauteur du volant, les rétroviseurs, etc. changent automatiquement selon le profil du conducteur. Entre temps, à droite, le tableau de bord fait une rotation de 180 degrés pour faire apparaitre un écran d’environ 20 pouces où on peut naviguer sur internet ou… regarder un film. On notera que Samsung a présenté aussi son concept (même si un peu moins futuriste) de la voiture connectée avec Nissan.

Le prototype de voiture connectée Volvo chez Ericsson

Le prototype de voiture connectée Volvo chez Ericsson

Toujours chez Ericsson, il a été présenté la station de bus connectée avec des capteurs qui peuvent servir, par exemple, pour la mesure de la qualité de l’air ou sinon des cellules pour améliorer la qualité du réseau. Et durant l’attente, le panneau d’affichage publicitaire se trouvant sur le côté de l’arrêt du bus (communément appelé ‘sucette’ dans le jargon des publicitaires) devient interactif. Avec un lecteur NFC (dont beaucoup de smartphones en sont équipés) à côté de l’écran intégré dans ce panneau, une personne pourra s’identifier et puis par Bluetooth, il contrôle depuis son Smartphone le jeu qui est projeté sur cet écran. Les marques pourront, ainsi, lancer des campagnes de publicités interactives. 

La station de bus interactive d'Ericsson

La station de bus interactive d'Ericsson

Chez ZTE, et mis à part les Smartphones et tablettes 4G, on notera la présence des bijoux pour femme… mais connectées. Les pendentifs, les bagues et les bracelets peuvent êtres utilisées avec des smartphones/tablettes ZTE pour, par exemple, prendre des photos, ou lancer des appels SOS avec envoie de position GPS à un contact de confiance. Equipés de capteurs, ces bijoux mesurent aussi les distances parcourus à pied pour l’afficher sur l’écran du mobile ZTE. On s’attendra, donc, à ce que ces bijoux, et notamment le pendentif, soient récupérés pour la e-santé. Huwei est allée plus dans le sens de l’esthétique avec ses montres intelligentes arborant de vraies perles swarovsky.

Les montres intelligentes de Huwaei avec des perles de Swarovsky

Les montres intelligentes de Huwaei avec des perles de Swarovsky 

Et là on sens que chacun a essayé de se distinguer avec ces montres puisqu’on trouve pratiquement les mêmes fonctionnalités partout chez beaucoup de constructeurs/marques… même du côté algérien. En effet, représentée par la marque «Condor», notre voisin de l’Ouest a donc mis pied au Mobile World Congres 2016 pour présenter les produits de cette enseigne algérienne. Les bruits de couloirs parlent d’un geste politique où le pouvoir algérien tente de promouvoir une marque dont le propriétaire serait proche du Palais. Un petit tour dans leur stand, on remarque bien que ses produits ne sont pas tape à l’œil. Que ce soit les tablettes, les montres connectées ou encore les Smartphones, rien ne distingue à vue d’œil Condor des autres produits (on dirait même qu’ils ont un design un peu minimaliste). Sauf, peut-être, l’accent tunisien. Car Condor a fait appel à quelques compétences tunisiennes, comme le directeur marketing. Il a, par ailleurs, annoncé à notre confrère Mohamed Ali Souissi que l’entreprise compte ouvrir dans les prochaines semaines une filiale en Tunisie. Une agence de communication tunisienne serait déjà sur le coup pour préparer ce lancement. 

Le stand de Condor au MWC16

Le stand de Condor au MWC16

Si Condor a environ 30% de parts de marché en Algérie entre Smartphones et produits électroménagers grâce à ses prix (vu que l’assemblage se fait en Algérie), réussira-t-elle à percer sur le marché tunisien ? Wait and see. 

Welid Naffati

A lire également :

En direct de Barcelone : le ministère des TIC inaugure le pavillon Tunisien au MWC16

En direct de Barcelone : Le DG de ooredoo Tunisie annonce la date de lancement de la 4G

En direct de Barcelone : Tunisie Telecom affirme que toutes ses SIM sont compatibles 4G depuis 2011


Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir toute la nouveauté.