THD

Qualité du réseau mobile en Tunisie : Plus de 520 antennes relais refusées depuis 2011Les Tunisiens consomment en moyenne 45 Go sur le Data Fixe (ADSL, VDSL, FO, etc). Sur le Data mobile, ce taux chute à 1.3 Go en moyenne par mois. Quant aux abonnés Prépayé/pospayés 3G/4G, c’est 15 Go/mois en moyenne. Ce sont les chiffres présentés par Hichem Besbas, Président de l’Instance Nationale des Télécommunications (INT) dans une interview accordée à THD à propos de la qualité de service.

«Nous avons 6,5 millions de Smartphones en Tunisie dont 1,2 million qui sont compatibles 4G», a-t-il rajouté. Certes la bande 800 Mhz a amélioré sensiblement la qualité du service indoor, mais l’INT continue à monitorer périodiquement le QoS des appels et connexions Data. «Il est même prévu de lancer bientôt avec l'Organisation Tunisienne de Défense du Consommateur un portail qui va donner les résultats de ces indicateurs».

Malheureusement, ce projet qui coûte à l’INT la bagatelle de 900 mille dinars pour mettre les sondes de mesure sur les 24 gouvernorats, et qui s’étale sur 2 ans, ne sera pas la solution à l’amélioration de la qualité de service mobile. La raison ? «On ne peut pas améliorer la qualité du réseau quand on empêche un opérateur d’installer une nouvelle antenne», a-t-il répondu. 

Le Président de l’Instance nous a alors donné les statistiques des antennes relais empêchées de s’installer en Tunisie depuis 2011 : 179 ont été démontées et 526 nouvelles demandes refusées. Parmi les raisons les plus récurrentes, les plaintes des voisins de peur que la dite antenne ne leur cause des problèmes de santé comme le cancer. 

«Pourtant, il y a le téléphone lui même qui est pire que l’antenne relais si on va parler des dangers des radiations électromagnétiques», a-t-il rétorqué. Et pour cause, quand le téléphone ne capte pas assez de réseau, il émet encore plus de puissance pour pouvoir rester en contact avec la dite antenne. Surtout durant une communication téléphonique. Sans parler de la consommation de la batterie qui augmente sensiblement dû au défaut de couverture du réseau. 

Pour le régulateur, avec l’arrivée de la 4G et bientôt de la LTE Advanced (5G), il y aura forcément des technologies de substitutions qui vont essayer de couvrir ces défaut de couverture, notamment indoor, grâce, entre autre, aux Small Cells. Ces petites unités qui amplifient le signal du réseau mobile à l’intérieur de la maison ou dans la rue (installés dans les réverbères). De plus, la Tunisie proposera dans les 5 prochaines années la bande 700 Mhz pour la LTE Advanced ce qui va, encore mieux améliorer la qualité de couverture.

Welid Naffati


Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir toute la nouveauté.