THD

Tunisie : Ericsson ouvre le premier centre d’innovation et de service sur l’Afrique et le Monde ArabeAnnoncé lors du Mobile World Congress à Barcelone en mars dernier (lire notre article), Ericsson vient enfin de concrétiser le projet en signant ce matin une convention avec l’Etat tunisien dans le cadre de Smart Tunisia, pour l’ouverture d’un centre d’innovation et de service régional à El Ghazala Technopark. «Ce centre consolide la stratégie d’Ericsson en termes de centres Off-shore et Near-Shore», a déclaré à cette occasion Slim Gheriani, Directeur du bureau d’Ericsson en Tunisie. 

«Le but premier de centre Near Shore et de mieux assoir l’activité d’intégration de Services liés à l’OSS/BSS et l’IOT (Internet Of Things, en français Internet des Objets, NDLR). Ce centre permettra, en effet, de capitaliser sur l’expertise IT en Tunisie afin de supporter des déploiements de projets IT pilotés par Ericsson dans les régions des pays de la Méditerranée, l’Afrique Sub-Saharienne et le Moyen Orient», a-t-il rajouté.

Mais ce centre est-il une première pour Ericsson ? Absolument pas. Puisque des centres similaires existent en Inde, en Roumanie et en Italie. Mais c’est certainement le premier sur l’Afrique et le Monde Arabe. Grâce à ce projet, Ericsson Tunisie passe d’un simple représentant commercial de la marque à une vraie direction régionale. Ce qui est considéré comme un signal très positif pour la Tunisie en lui donnant plus de valeur à l’international comme destination d’investissement pour les TIC.

Signature entre Smart Tunisia et Ericsson au QG d'Ericsson en Suède

Signature entre Smart Tunisia et Ericsson au QG d'Ericsson en Suède

Ce centre ouvrira ses portes durant le premier semestre 2016. Une 50aine de jeunes diplômés seront recrutés et formés par Ericsson sur les 3 premières années. Ils seront une 100aine au bout de 5 ans. Mais il est possible que ce nombre soit revue à la hausse si le besoin se fera sentir. Pour le moment, aucun nom n’a encore filtré sur la personne qui va chapeauter ce centre régional d’Ericsson pour l’innovation et les services. 

«Nous avons participé à l'évolution de la technologie des communications en Tunisie depuis 1964. Et avec cette initiative, nous solidifions davantage notre engagement au développement futur des TIC en Tunisie», a déclaré Hans Vestberg, Président et CEO d'Ericsson.

Le CEO d’Ericsson a rappelé par la même occasion qu’«en misant sur les TIC, les gouvernements peuvent construire des villes munies de systèmes intelligents de transport et d'une consommation d'énergie optimisée, et transformer les systèmes des soins de santé et de l'éducation. Les TIC joueront un rôle important dans le développement durable et inclusif aussi bien au niveau des entreprises qu'au niveau de la société. Je crois que suivre une approche holistique, proactive et collaborative est le meilleur moyen de nous assurer un avenir où les villes et les pays se développent durablement». 

La force transformatrice des Technologies de l'Information et des Communications (TIC) sur l'écosystème des industries, des organismes gouvernementaux et des services publics, est considérée comme un vecteur de croissance durable en Tunisie. C’est pourquoi Ericsson et le ministère des TIC et de l'Economie Numérique en Tunisie ont signé également un protocole d'entente (MoU) traçant le contour de plusieurs initiatives visant à stimuler davantage l'innovation en matière des TIC en Tunisie. 

Et afin de booster l’innovation des jeunes dans le domaine des TIC, le ministère ouvrira aux développeurs d'applications et de services ainsi que les start-ups hébergés El Ghazala Technopark, la possibilité à la plateforme IOT d’Ericsson selon le modèle "as-a-Service" (en tant que service). En outre, Ericsson Tunisie affectera des experts IOT en tant que facilitateurs de l'innovation au sein ce Technopark.

Welid Naffati

A lire également : 

En direct de Barcelone : Ericsson ouvrira un centre d’expertise et de R&D en Tunisie vers fin 2015


Inscrivez vous à notre newsletter pour recevoir toute la nouveauté.