L'actuTHD

IDC : le marché des smartphones continue à souffrir

Le marché des smartphones n’est pas au bout de ses peines. L’impact de la pandémie Covid-19 et de l’inflation galopante dans le monde se fera encore sentir. International Data Corporation a dû revoir ses prévisions à la baisse quant à l’évolution du marché des smartphones sur l’année 2022.

Selon le dernier Mobile Tracker publié par IDC le 31 août 2022, les expéditions de smartphones diminueraient de 6,5% pour atteindre 1,27 milliard d’unités au terme de l’année 2022. « Cette baisse est due à une inflation record, des tensions géopolitiques et à d’autres défis macroéconomiques qui ont considérablement freiné la demande des consommateurs », explique IDC.

La firme américaine souligne, cependant, qu’elle s’attend à un rebond en 2023. Selon les prévisions d’IDC, le marché devrait connaître une croissance de 5,2%  sur le long terme suivant un taux de croissance annuel composé de 1,4% sur les cinq ans à venir.

Certains marchés souffrent plus que d’autres selon IDC l’impact de la crise économique étant différent d’un pays à l’autre ou d’un continent à un autre. C’est sur les marchés émergents que la crise se fait sentir le pus d’après IDC. La majorité des téléphones commercialisés sur ces marché. L’Europe centrale et l’Europe de l’Est devraient connaître une baisse de 17,4% en 2022. Le marché de l’Asie – Pacifique (sauf le Japon et la Chine) qui devait connaître une croissance de 3% d’ici à la fin de 2022 serait, plutôt, frappé par une baisse de 4,5%.

La chute la plus spectaculaire en termes de volume de vente viendrait de la Chine, selon IDC. La régression que ce marché connaîtrait d’ici à la fin de 2022 se situerait à 12,5%, soit environ 41 millions d’unités en moins que ce qui était prévu initialement.

D’autres marchés tels que l’Amérique du Nord et l’Europe occidentale se porteraient mieux. Les ventes de smartphones aux États-Unis devraient rester stables avec un taux de croissance de 0,3%. Au Canada, il est prévu que le marché connaisse une hausse de ventes de 3,2%. L’Europe de l’Ouest encaisserait elle une baisse de 0,7% en termes de ventes de smartphones.

IDC note, par ailleurs, qu’en dépit de la baisse des ventes de smartphones, les revenus ont augmenté de 10% avec, entre autres, la commercialisation rapide des téléphones pliables. Ces modèles représentent le segment à la croissance la plus rapide, selon IDC. D’ici au terme de l’année en cours, 13,5 millions d’unités devraient être expédiées dans le monde.

Les expéditions mondiales d’appareils compatibles 5G devraient augmenter de 23,6% et représenter plus de la moitié (54%) des smartphones vendus dans le monde sachant qu’il est prévu que 688 millions de smartphones devraient être vendus d’ici à la fin de l’année 2022.

Sur le long terme, les smartphones 5G devraient gagner davantage de parts de marché pour atteindre un total de 79% sur l’ensemble des smartphones vendus dans le monde d’ici à 2026.

Nadya Jennene 

Facebook Comments

Plus Populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

To Top