L'actuTHD

Tunisie – Le nombre des connexions bas débit augmente… à cause d’une erreur système

Le nombre des abonnés Internet bas débit (RTC) en Tunisie a augmenté soudainement entre septembre 2021 et octobre 2021 passant de 19.600 clients à 20.300 environ. Ces chiffres proviennent du dernier rapport de l’Instance nationale des télécommunications (INT) ; Tableau de bord Internet Fixe du mois d’octobre 2021, publié le 10 janvier dernier par le régulateur. Pourquoi ce nombre a-t-il augmenté soudainement et pourquoi parle-t-on encore de la Data sur RTC en Tunisie ?

Pour en savoir davantage, la Rédaction de THD.tn a contacté l’INT, laquelle nous a affirmé que ces statistiques proviennent des rapports déclaratifs des opérateurs et fournisseurs d’accès internet (FAI). « Nous avons, nous aussi, remarqué cette augmentation du nombre des connexions RTC et avons de suite demandé des vérifications auprès des opérateurs qui nous ont communiqués ces chiffres », nous a déclaré une source officielle chez l’INT. « Nous pouvons vous assurer qu’il n’y a plus de trafic Data en RTC en Tunisie et que ces chiffres sont des erreurs système au niveau des opérateurs ».

Alors pourquoi continue-t-on encore à afficher les statistiques des abonnés RTC s’il n’y a plus de trafic Data en bas débit ? « C’est justement le sujet de notre enquête auprès des opérateurs qui sont en train de mener des investigations interne sur leur systèmes”, nous a-t-on indiqué du côté du régulateur avant de rajouter qu’une fois l’investigation terminée et la base de donnée nettoyée, le prochain rapport de l’INT n’affichera très probablement plus la Data RTC et déclarera officiellement la fin de cette technologie en Tunisie.

Ces statistiques sont comme un pied de nez à la stratégie de la Tunisie pour digitaliser le pays. Afficher le nombre des abonnés RTC Data sur le rapport officiel du régulateur tunisien et dont les chiffres proviennent des opérateurs et FAI), est, en effet, en totale contradiction avec les efforts  déployés par ces derniers.

Continuer à parler officiellement des connexions RTC est une honte pour les fournisseurs d’accès internet et l’opérateur historique qui n’ont cessé d’investir sur leur réseau pour développer le très haut débit. Un signe plus que négatif pour l’écosystème pendant que la Tunisie se prépare à la 5G en nettoyant le spectre (surtout la bande 700 Mhz dont une partie est toujours utilisée par le ministère de l’Intérieur, ndlr). C’est d’ailleurs pour cette raison – et d’autres – la 5G ne verra pas le jour avant le 2e semestre 2023, voire même début 2024.

Plus de 180 mille nouvelles connexions Data fixe en une année

On notera toutefois une augmentation significative du nombre des abonnés de l’internet fixe : +180.249 clients entre octobre 2020 et octobre 2021 où le parc global s’est stabilisé à 1.484.372 abonnements (1.384.617 pour le grand public et 99.755 pour les professionnels).

Si l’ADSL a la part du lion (plus de 957.000 clients en octobre 2021 contre environ 848.000 en octobre 2020), on notera la montée exponentielle des connexions VDSL. Ces dernières sont passées de plus de 34.000 abonnés en octobre 2020 à 58.443 abonnés en octobre 2021.

Sur l’ADSL, la majorité des connectés ont souscrit à un abonnement de 8 Mo (34%) suivi par le 4 Mo (23%) et à part égales à 19.6%, les 10 et 12 Mo. Seulement 2,9% du parc a accès à du 20 Mo. Et c’est sans surprise que Topnet arrive en tête des FAI avec le plus grand nombre de clients ADSL (53,9%) suivi de GlobalNet (13,9%) et Tunisie Telecom avec son offre Waffi qui combine appels téléphoniques et connexion ADSL (11,7%). Et vu que Topnet est une filiale détenue à 100% par TT, il revient à dire que l’opérateur historique s’accapare à lui seul plus de 67% de part de marché.

La branche ADSL de l’opérateur Orange – Orange Internet (ex Planet) – n’a que 9,3% de parts de marché, suivie de BEE (3,2%) et enfin Ooredoo Internet (ex Tunet) avec 1,9%.

Le Très Haut Débit monte doucement

Paradoxalement sur le VDSL, les parts de marché de Topnet, GlobalNet et BEE se jouent dans en mouchoir de poche. Ils ont respectivement 5,6%, 3,6% et 3%. Tunisie Telecom domine et écrase carrément tout les FAI avec son offre Waffi VDSL puisque TT s’accapare à lui seul 87,8% de parts de marché.

Toujours dans le très haut débit, les connexions en Fibre Optique passent de plus de 27.000 lignes (octobre 2020) à 32.520 lignes (octobre 2021). Tunisie Telecom continue toujours à dominer les ventes avec 74,8% de parts de marché, suivi de Topnet (8,7%) GlobalNet (5,7%) et Ooredoo Internet (5,4%).

Quant à l’Internet fixe 4G (généralement avec un quota mensuel de consommation Data), la Tunisie compte 309.800 Box en utilisation. Ooredoo arrive en tête avec 53,2% de parts de marché, suivi de Orange (39%) et enfin Tunisie Telecom (7)%.

Et pour ce qui est de la LTE-TDD (toujours des Box reliées à des antennes externes) et dont la connexion illimitée passe sur un réseau dédié à la 4G, on décompte 100.882 clients. On peut s’imaginer donc, que ces abonnés pourraient être les premiers à bénéficier immédiatement de la 5G dans un futur proche.

Il n’y a, cependant, que deux opérateurs qui commercialisent ce type d’offre : Ooredoo (48,5%) et Orange (51,5%). Paradoxalement, Tunisie Telecom brille par son absence dans ce type de connexion (chose normale vu sa position dominante sur les connexions Data filaires, ndlr).

D’après ces statistiques on peut comprendre donc, que le marché tunisien est avide des connexions très haut débit. La question reste alors : quand est ce que les opérateurs et FAI vont travailler main dans la main pour faire migrer les abonnés ADSL au VDSL ou à la Fibre Optique ?

Walid Naffati 

Facebook Comments

Plus Populaires

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Tunisie Haut Debit
Directeur fondateur : Welid Naffati
Directrice de rédaction : Nadya Jennene
Responsable Production multimédia : Marwen Dhemaied

To Top